Emploi et immobilier: cause ou conséquence?

PAR MARTIN JOLICOEUR
LES AFFAIRES

Cause ou conséquence de la surchauffe de l’immobilier résidentiel au Québec, les domaines qui auront connu les plus fortes hausses de l’emploi au cours des deux dernières années sont intimement liés au secteur de l’immobilier.

C’est le cas de la construction, avec 27 900 nouveaux emplois, et du secteur parapluie de la finance, des assurances et des services immobiliers, avec 24 600 nouveaux emplois, nous indiquent les dernières données de Statistique Canada.

La forte tenue de l’emploi depuis deux ans au Québec est consirée par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), comme l’un des principaux facteurs pouvant expliquer la forte activité dans le secteur de l »immobilier résidentiel.  Au cours des onze premiers mois de 2017, il s’est créé au Québec pas moins de 86 000 emplois et le taux de chômage de la province a atteint un creux historique de 6,1%.

Mais on constate que si une embellie de l’emploi peut expliquer, ou entraîner, une augmentation l’activité immobilière, celles-ci peut aussi être génératrice d’emplois dans la province. L’important volume de création d’emplois au Québec dans les secteurs de la construction et les services immobiliers, semblent ici vouloir le démontrer.

Voyez, ci-bas, les autres domaines d’activité qui, outre la construction, la finance et les services immobiliers, auront le plus profité depuis deux ans* de la création d’emplois au Québec. De nouveaux emplois, insiste Paul Cardinal, économiste et directeur analyse de marché de la FCIQ,  très fortement concentrés dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal.


Tableaux: Créations d’emplois: les secteurs gagnants

  • Construction 27 900
  • Finance, assurances et services immobiliers 24 600
  • Service d’enseignement 23 900
  • Transport et entreposage 20 600
  • Fabrication 17 800
  • Autres services 10 700
  • Services professionnels, scientifiques et techniques 9 100
  • Services aux entreprises 8 100
  • Foresterie, pêche, mines, etc. 7 300

Source : Fédération des chambres immobilières du Québec et Statistique Canada


Ce texte provient du site web www.lesaffaires.com

SOURCE: Les affaires.com